Les Voix des Outre-mer pour la 1ère fois en Polynésie française !

Pour la 1ère fois dans l’histoire du concours, les Voix des Outre-mer ont déposés leurs valises en Polynésie française. L’an passé Tnialei Mahuta avait déjà brillamment représenté l’archipel sur la scène de l’Opéra Bastille mais la sélection s’était effectuée à distance. Cette année donc l’équipe avait fait le voyage pour venir à la rencontre des 8 candidats sélectionnés et de l’équipe partenaire du conservatoire.

Après plusieurs semaines de travail avec Peterson Cowan, professeur référent du concours en Polynésie,  les candidats ont pu bénéficier de masterclass avec Fabrice di Falco. Ils ont ainsi pu approfondir le travail des morceaux choisis, travailler la théâtralité et la diction entre autres. A l’issue de cette séquence de travail, les 8 candidats ont donc foulé la scène du grand théâtre de la Maison de culture et ont interprété leurs morceaux classiques et traditionnels devant le jury et accompagnés au piano par Isabelle Debelleix et Bruno Demougeot.

Ce jury, présidé par Richard Martet, directeur d’Opéra Magazine, était cette année composé de Yann Taegai, directeur de la Maison de la culture, Frédéric Cibard, directeur du conservatoire, Cécile Zaplana, secrétaire adjointe du Haut-commissariat, Gaëtan Deso, conseiller technique au ministère de la culture, Maeva Cavallo, professeur de chant et fille de Gaby Cavallo, Miriama Bono, artiste et directrice du musée de Tahiti et des îles, Mike Teissier, professeur de himene au conservatoire et de Julien Leleu président des Contres Courants.

Après une magnifique soirée, le jury s’est retiré avec la lourde de tache de départager ces 8 candidats tous très talentueux. Afin de faire patienter le public durant cette délibération, Tinalei Mahuta, lauréate du prix d’encouragement autodidacte en janvier 2021, est venue interpréter deux airs en solo, « Laschio ch’io pianga » de Haendel et un air traditionnel « Tatau Tupuna ». Puis Fabrice di Falco s’est joint à elle pour une interprétation en duo du titre « Amazing grace ». Enfin, Fabrice di Falco a clos cet intermède musical par une interprétation très jazzy de « Summertime » de Gershwin avec les doigts agiles de Bruno Demougeot pour l’accompagner au piano.

Le jury est revenu mettre un terme au suspens avec 4 prix. Le benjamin de la compétition, Natihei Ly Sing Sao a tout d’abord reçu une mention du jury.

Le prix musique du monde et variété a été remis à Heiarii Boosie.

Puis le jury a annoncé le nom des deux finalistes qui représenteront la Polynésie sur la scène de l’Opéra Bastille lors de la grande finale nationale le 10 janvier 2022. Ce seront Lylia Aymain et Laetitia Jullian qui défendront les couleurs du Fenua après une nouvelle phase de préparation.

En fin d’émission, les candidats ont uni leur voix pour rendre hommage à Gaby Cavallo en interprétant le titre « Porinetia ».

Le concours remercie chaleureusement le conservatoire de Polynésie française et la Maison de la culture pour leur soutien et leur accueil, ainsi que Peterson Cowan, Isabelle Debelleix et Bruno Demougeot pour leur présence auprès des candidats. Mais également le Ministère de la culture, le Haut-commissariat, l’Hôtel Intercontinental Tahiti Resort et Air Tahiti Nui.

Nous remercions également les autres partenaires du concours : Le Ministère des Outre-mer, le Ministère de la Culture, La Délégation Interministérielle Français Outre-mer, La Dilcrah, la Fondation Orange qui donne de la voix pour le concours, l’Opéra national de Paris, La 1ère et France Musique.

PARTENAIRES Publics : Ministère des Outre-Mer – Ministère de la Culture – Région-Ile-de-France – Délégation interministérielle pour l’égalité des chances des Français d’Outre-mer – Opéra National de Paris – Comité Martiniquais du Tourisme – Office Culturel de Mayotte – DILCRAH – Collectivité Territoriale de la Martinique – Département de Mayotte – DAC Guyane – DAC Réunion – DAC Guadeloupe – DAC Martinique – DAC Mayotte – DAC Saint-Pierre et Miquelon – DAC Polynésie – Région Réunion – Gouvernement et Ministère de la Culture de Polynésie Française

PARTENAIRES Privés : Fondation Orange et Orange aux Antilles Guyane

 SOUTIENS : Ville de Saint-Pierre – Légion d’Honneur Réunion – Opéra National de Paris – Hôtel intercontinental Tahiti Resort – Air Tahiti Nui – Hôtel la Batelière – Conservatoire de la Réunion – EPCC Les Trois Fleuves – Conservatoire de Cayenne – Alwego Location – Opéra Magazine – La Mairie de Paris – Rectorat de l’Académie Antilles Guyane – France Télévisions – La 1ére – France musique – Outre-mer 360.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :