Retour sur la 3ème édition des Voix des Outre-mer

La finale de la 3ème édition du concours Voix des Outre-mer s’est tenue ce vendredi 22 janvier, en direct de l’Opéra national de Paris. A l’issue d’une soirée de haute volée où tous les candidats ont brillé par leur talent et fait montre de l’immense travail accompli, c’est le baryton Martiniquais Edwin Fardini (26 ans) qui remporte le prix Voix des Outre-mer avec son interprétation du spiritual « Deep River ». Auguste Truel (16 ans), qui représentait Haïti, remporte quant à lui le prix Jeune Talent.

Lancée en septembre 2020 par la finale régionale Ile-de-France, la 3ème édition du concours Voix des Outre-mer s’est déroulée dans un contexte pour le moins troublé du fait de la crise sanitaire actuelle. Mais c’était sans compter sur la détermination des organisateurs, le chanteur lyrique Fabrice di Falco et le contrebassiste Julien Leleu, qui ont sillonné les Outre-mer, physiquement ou virtuellement, pour dénicher les talents. Et force est de constater l’attente et le besoin auxquels répond le concours puisque ce sont plus de 300 vidéos de candidatures qui ont été reçues !

Entre auditions masquées et finales organisées via Zoom, les sélections ont pu être maintenues dans quasiment toutes les Outre-mer ! Avec pour la 1ère fois cette année la présence de deux candidats de Mayotte lors de la grande finale. Seuls manquaient à l’appel ce vendredi, les territoires de Nouvelle-Calédonie et de Saint-Pierre-et-Miquelon.

Ce sont donc seize candidats qui, à l’issue d’une semaine de masterclass à Paris, se sont élancés sur la scène de l’Opéra Bastille, face à une salle malheureusement bien trop vide, mais surtout à un jury d’exception : Richard Martet, président du jury et rédacteur en chef d’Opéra magazine, la soprano et marraine du concours, Karine Deshayes, Victoire de la musique classique 2020, Alexander Neef, Directeur de l’Opéra national de Paris, le président de Warner Classics et Erato, Alain Lanceron, George Pau-Langevin, adjointe à la défenseure des droits, Frédéric Lodéon, violoncelliste, chef d’orchestre et producteur, Sabine Quindou, journaliste et animatrice de l’émission Thalassa , Jean-Philippe Thiellay, Président du centre national de la musique, la soprano Léontina Vaduva, Raymond Duffaut, président du centre français de promotion lyrique, la journaliste et présentatrice des Témoins de l’outre-mer Nella Bipat, Marc Voinchet, Directeur de France Musique, l’animateur et conseiller artistique de Radio Classique, Jean-Michel Dhuez, Hugues Rameau, journaliste et directeur artistique du Guide Music&Opéra et enfin Julien Leleu, président de l’association Les Contre Courants, organisatrice du concours. 

Autre première fois cette année, la retranscription en direct de la soirée sur le site internet de France Télévisions, Culturebox et sur Outremer La 1ère !

A l’issue des seize prestations éblouissantes des candidats accompagnés au piano par David Zobel, le jury s’est retiré pour procéder à la délibération nous laissant entre de très bonnes mains pour continuer la soirée. En effet, trois des lauréats des deux premières éditions du concours, à savoir Marie-Laure Garnier, gagnante de la 1ère édition et nommée dans la catégorie révélations aux Victoires de la musique Classique 2021, Aslam Safla, lauréat de la 2ème édition et Candice Albardier , prix Jeune Talent de la 2ème édition, accompagnés au piano par Jeff Cohen, se sont succédés sur la scène, rejoints également par la soprano Cyrielle Ndjiki Nya, de l’Académie Philippe Jarousky. Enfin, deux anciens candidats, Stan Paramon et Jokthan Cambium nous ont fait voyager sur leur île respective de la Martinique et de la Guadeloupe grâce à des airs traditionnels.

A l’issue d’une délibération qui fut intense et très serrée tant la qualité des programmes et des interprétations était au rendez-vous, puisqu’il aura fallu jusqu’à trois tours de délibération pour départager certains candidats, le jury a annoncé les lauréats. C’est Madame la Ministre de la Culture Roselyne Bachelot qui a remis le prix Voix des Outre-mer à Edwin Fardini et Monsieur Alexander Neef, le prix Jeune Talent à Auguste Truel.

Le jury a également décerné trois mentions d’encouragement : Tinalei Mahuta (14 ans) qui représentait la Polynésie française a reçu la mention d’encouragement autodidacte, Clémence Hausermann (15 ans), de la Martinique a reçu la mention d’encouragement Jeune Talent et enfin Axelle Saint Cirel (26 ans) pour la Guadeloupe, a reçu la mention d’encouragement Voix des Outre-mer.

La soirée s’est clôturée en beauté par un final puissant de l’ensemble des candidats reprenant en chœur « Amazing Grace ».


Visionnez le live de la finale troisième édition en direct de l’Opéra de Paris

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :