Audition Les Voix des Outre-mer par France Antilles

Le chanteur lyrique martiniquais Fabrice di Falco présente un concours de chant ouvert aux Ultramarins. A la clef, un accélérateur de carrière pour les candidats retenus…

Le chanteur lyrique martiniquais Fabrice di Falco présente un concours de chant ouvert aux Ultramarins. A la clef, un accélérateur de carrière pour les candidats retenus...
Article de France Antilles pour le concours Voix des Outre-mer. Fabrice di Falco avec son équipe artistique : Chantal Paulin de l’Opéra de Paris et Julien Leleu, président de l’association Les Contres Courants.

Fabrice di Falco et Julien Leleu, président de l’association « Les Contres Courants » , ont créé un concours intitulé les « Voix des Outre-mer » pour détecter les talents musicaux ultramarins de tous genres et, plus spécifiquement, les voix qui réponde- raient aux critères de l’opéra.

La 1re édition est ouverte à la Martinique, à la Guadeloupe et à l’Ile de France. L’objectif du concours ? Former les talents ultramarins de demain, les familiariser à une discipline rigoureuse et les présenter aux différents acteurs et décideurs : producteurs, directeurs de conservatoire, agents artistiques, professionnels du milieu culturel français, etc. Fabrice di Falco précise : « Cette idée m’est venue quand le président Hollande m’a remis ma légion d’honneur pour l’ensemble de ma carrière. Je me suis alors dit que si j’étais arrivé jusque-là, c’est parce que des personnes m’avaient aidé! Je pense à Aimé-Césaire, à Jean-Paul Césaire, à Claude Lise, à Alfred Marie-Jeanne ou encore Maurice Alcindor. Aujourd’hui, c’est à moi d’aider les autres… »
Concrètement, Fabrice di Falco et son équipe artistique font passer des auditions jusqu’au 5 septembre. Six candidats seront retenus pour 3 semaines de masterclass qui les prépareront aux demi-finales régionales et à la grande finale nationale à Paris devant un jury de professionnels.

« QUE TOUS VIENNENT TENTER LEUR CHANCE »

Le chanteur insiste : « Le concours est ouvert aux talents qui aiment la musique sous toutes ses formes, qui ont une formation ou non. Il est ouvert aux talents qui sont dans des cursus de chorale ou d’instruments et à tous ceux qui sont curieux de découvrir et travailler leurs voix. C’est pourquoi toutes les voix et tous les styles seront les bienvenus. Je ne veux pas exclure une jeune fille qui chante du zouk… Que tous viennent tenter leur chance » .
Julien Leleu, président de l’association Les Contres Courants, prend la parole : « Le concours est véritablement ouvert à tous car Fabrice di Falco a l’ambition de faire dépasser les barrières aux candidats et porter la musique classique et l’opéra à un public le plus large possible » .
Après les trois concours régionaux (en décembre pour la Martinique), les candidats des trois destinations se retrouveront à Paris en janvier pour la grande finale. Chaque candidat proposera alors – au choix – 3 airs : un air d’opéra, un air dans le style souhaité (musique religieuse, mélodie française, variété française, jazz, pop, zouk,…) et un air de musique traditionnelle pour rendre hommage au patrimoine.

UN PROJET TOTALEMENT GRATUIT

Fabrice di Falco conclut : « Je ne suis certes pas le seul noir dans l’opéra… mais je suis le seul Martiniquais, je suis le seul ayant comme culture de base, la culture martiniquaise. Je suis un pur produit de la Martinique. J’ai passé mon bac au lycée de Bellevue, j’ai intégré la chorale de la cathédrale, j’y suis devenu soliste avant de partir faire le conservatoire de Paris. Je veux donc que de jeunes Martiniquais prennent la relève. Je veux leur donner des conseils, devenir leur parrain et les aider à démarrer une carrière en les faisant entrer dans les bons circuits. Ce sera comme un coup d’accélerateur! Le chant doit contribuer à unir, à réunir et à mettre en échec toutes les formes d’exclusion. Et afin de favoriser la mixité sociale, ce projet est totalement gratuit » . Comprendre que les candidats n’auront rien à payer : ni frais d’inscription, ni frais de cours.
Sachez enfin que d’autres parrains prestigieux participeront à l’aventure comme : Jacob Desvarieux ou encore Karine Deshayes, mezzo-soprano qui a reçu 2 victoires de la musique (2011 et 2016). Ou encore Chantal Paulin qui leur ouvrira grand les portes de l’Opéra de Paris. Cette martiniquaise y travaille comme coordinatrice des services généraux…
Retrouvez l’article complet sur le site de France Antilles :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :